Saviez vous que compter ses calories peut être interessant, mais qu'à force de se concentrer sur les maths on pourrait en oublier le plaisir de manger

 ma perte de poids stop compter calories

  

 Compter ses calories, ça serait la solution pour perdre du poids. Il y a une multitude de personne qui sortent leurs Smartphones et la dernière appli à la mode pour savoir si ce qu'ils vont manger va rentrer dans leurs quotas ou bien pour se culpabiliser en se disant ... mince j'ai trop mangé, il faut que je fonce à la salle de sport et vite tout éliminer tout ça. 

 

Franchement, c'est une bonne idée à la base de contrôler ce qu'on mange ne serait-ce pour avoir une idée du calcul des calories (allez voir l'article) que représente tel ou tel aliment ajouté avec tel autre. Mais voilà ... à vouloir trop contrôler, je pense que l'on passe à côté de l'essentiel ... la liberté et le plaisir ..... Nous allons voir tout cela dans cet article.

 

 

Calculer les calories des aliments pour maigrir : la raison ou la prison ?

Dans le précédent article sur le calcul des calories on a pu affirmer que oui sans aucun doute les calories comptent. La règle mathématique du déficit calorique en est le parfait exemple. Mais on a vu également que d'une part toutes les calories ne se valent pas, mais que d'autre part trop de contrôle peut conduire à l'obsession au point d'oublier le plaisir de savourer un bon repas. Or cette notion de plaisir est essentielle pour bien s'alimenter et perdre du poids.

 

Il peut être déconseillé par exemple aux gens qui ont des antécédents de troubles alimentaires de calculer leurs calories, car cela peut accentuer leurs problématiques et augmenter leurs angoisses, rendant la démarche dangereuse. Il sera préférable alors de consulter votre médecin généraliste ou un professionnel de la santé avant d'envisager tout changement d'habitudes alimentaires.

 

Quand on souhaite perdre du poids, il y a tellement de facteurs qui entrent en compte autre que les calories (votre niveau d'activité physique, votre sommeil, votre stress, votre âge, vos hormones, etc...) que justement les compter peut conduire à certains effets néfastes qui peuvent ruiner vos efforts. On s'enferme littéralement dans une paranoïa du contrôle.

 

Le fait de vouloir constamment se référer aux chiffres, d’être toujours dans le contrôle ne laisse plus aucune place à la liberté, celle de vivre l'instant présent, celle de se poser et de partager un bon repas. Le plaisir est central, surtout si on veut prendre de nouvelles habitudes sur le long terme et si on veut profondément changer. Pour les intéressés je vous explique pourquoi dans ma formation "Perdre 5 kg en 31 jours". En attendant on va voir pourquoi il est mieux de ne pas calculer ses calories.

 

  • Oui les calories comptent, mais pas au détriment du plaisir de manger
  • Attention aux gens qui ont des troubles du comportement alimentaire (tca) , le calcul des calories peut ne pas convenir
  • Beaucoup d'autres facteurs entrent en jeu dans la perte de poids et à trop se concentrer sur les calories on en oublie le reste
  • Calculer ses calories peut conduire à l'enfermement dans la prison du contrôle, et oublier la liberté du plaisir.

 

 

CONSEILS

  1. Consultez un médecin avant de changer votre alimentation surtout si vous avez des TCA (Troubles du comportement alimentaire)
  2. N'oubliez pas le plaisir alimentaire, c'est important dans une perte de poids qui dure...
  3. Calculez les calories seulement pour connaitre l'équivalence énergétique des aliments. N'en faites pas une fixation.


 

compteurcalorie

 

 5 raisons pour lesquelles vous devez arrêter de calculer vos calories de vos repas

1- Vous ne savez pas combien de calories précisément vous avez réellement besoin

Pour connaitre précisément le nombre de calories que votre corps doit assimiler pour perdre du poids vous devez d'abord connaitre avec exactitude votre métabolisme de base. Vous savez, c'est le nombre de calories que votre organisme doit dépenser pour assurer ses fonctions de base (respirer, penser, battement du cœur, digestion, création de cellules, etc...)

Et cette dépense calorique est propre a chaque individu avec ses spécificités, son patrimoine génétique, son parcours alimentaire, son niveau physique, son âge, son sexe, sa morphologie. Et il est parfois difficile de connaitre avec précision cette donnée. Vous pouvez l'estimez au plus proche en utilisant mon calculateur de métabolisme de base mais ce sera qu'un indicateur. Et faire des maths avec des données approximatives c'est quelque peu difficile.

2- Vous ne savez pas comment votre corps absorbe les calories 

Votre corps n'est pas un récipient que l'on remplit et que l'on vide. A moins que soyez fait de plastique, se limiter à un simple calcul serait trop simple.

Si on réfléchit en terme de chiffre, imaginons que pour maigrir vous deviez manger 2000 calories, pensez-vous que 2000 calories de courgette auront le même impact que 2000 calories de gâteau au chocolat ? 

Et bien la réponse est ... évidement que non, toutes les calories ne se valent pas en particulier si on compare fibre et glucide, il y a une grosse différence.

Mais si on va plus loin, un légume cru et un légume cuit n'apportera pas non plus les mêmes valeurs énergétiques, pareil pour les viandes, etc ... Du coup dans ce contexte là on comprend mieux pourquoi la règle du calcul calorique est difficile à appliquer.

3- Vous faites confiance aux étiquettes ?

Vous saviez qu'il y a parfois une marge tolérable d'erreur concernant l'étiquetage calorique des produits en magasin ? En gros pour un produit annoncé a 240 calories sur l'étiquette pourrait être en réalité être à 200 au mieux, et jusqu'a 270 au pire ...  Vous voyez que du coup, le calcul sera faussé.  

 4- Vous ignorez votre sensation de faim

En vous concentrant sur votre calcul de calorie, en gros sur la quantité vous passez à côté de la qualité. Et ce qui va se produire c'est que vous allez ignorer le signal élémentaire dont la nature nous a doté et qui fait partie intégrante de notre instinct de survie : la faim.

Un exemple : par ennui ou parce que "vous y avez droit" vous décidez de manger car vous n'avez pas atteint votre quota journalier. Cependant à ce moment-là, vous n'avez pas spécialement faim ... pourquoi vous n'écoutez pas votre organisme, comment va-t-il réagir.. D’après vous ?

Faites davantage confiance à votre corps, mangez quand vous avez faim, ne mangez pas si ce n'est pas le cas.... au lieu de tout calculer, c'est beaucoup plus simple non ?

5- Vous pensez que si vous controler les chiffres, vous aurez des résultats

Le corps est une formidable machine intelligente qui sait s'adapter. En effet, et si vous le carencer en appliquant un trop gros déficit, et du coup en ayant mal estimé votre calcul de calorie, l'organisme se met en mode économie d'énergie. Il va abaisser sa dépense calorique et le résultat c'est qu'a terme  (et vous ne pouvez pas indefininement baisser vos apports caloriques) vous repreniez du poids, c'est l'effet yoyo tant redouté qui s'installe.

 

  • Le calcul de calorie n'est pas une science exacte, il varie d'un individu à un autre mais également d'un jour sur l'autre selon le contexte (émotionnel, hormonal, etc...)
  • Toutes les calories ne se valent pas, du coup la simple règle mathématique peut s'avérer inefficace.
  • L'indication calorique des étiquettes des produits dans les magasins possède une marge d'erreur qui peut vous induire en erreur sur votre calcul
  • A trop se concentrer sur les calories ... on en oublie sa sensation de faim
  • Une stratégie de perte de poids qui se focalise uniquement sur les calories peut obliger notre corps a s'adapter et à passer en mode économie d'énergie et c'est le retour de l'effet yoyo.

 

 

CONSEILS

  1. Calculez votre métabolisme de base à l'aide de mon calculateur. Mais gardez ça comme un indicateur et non comme une verité absolue
  2. Concentrez-vous sur la qualité et non la quantité
  3. Ne prenez pas comme exact ce qu'il y a écrit sur les étiquettes sur les produits en magazin, vous pourriez être induit en erreur.
  4. Concentrez vous sur votre sensation de faim et de satiété. Mangez quand vous avez faim ... et non pas forcement parce que c'est l'heure ou qu'il vous reste des calories dans votre quota
  5. Privilégiez la qualité et la variété en ayant en tête la notion d'équilibre. Plus vous mangez sainement, plus vous apporterez de la stabilité à votre corps sur le long terme


 

 

 

 

Rappelez-vous : "rien n'est impossible, il vous suffit juste de croire en vous"